L’un des derniers ateliers avant les vacances, proposé hors de notre canton à une association qui par le passé a vivement participé aux événements artistiques de Château-Landon…Et qui en septembre s’investira de nouveau dans les Ephémères avec la réalisation d’une performance de Danse contemporaine en lien avec les autoportraits.
Particularité d’un groupe, essentiellement composé de danseurs, rompu à l’improvisation avec lequel j’avais déjà travaillé, mais dans un contexte très différent.
Alors qu’auparavant, nous avions réalisé des propositions dansées avec ou autour de mon travail plastique (scénographies ou performances), il s’agissait cette fois, d’un processus individuel, au cœur même de l’expression plastique. Et surtout du sujet de leur propre intervention.
Une mise en situation toute nouvelle qu’ils ont vécue avec jubilation, ce qui, pour mon plus grand plaisir, a été le sentiment commun à tous les participants de cette aventure.